ledistrict résidents se prononcentCertes, la qualité générale de la construction du District impressionne les locataires. Mais également son cachet rural en milieu urbain!

En érigeant les résidences luxueuses du District dans le secteur d’Aylmer, le Groupe Katasa voulait combler un besoin évident. C’est ce type d’habitation que recherchaient Claudette Bergeron ainsi que Huguette et Pierre Tessier.

Le District, un établissement moderne au cœur de la nature

« Je suis arrivée parmi les premières en mai 2017, de lancer madame Bergeron. J’ai vécu 50 ans dans la même maison auparavant avec mon mari. Malgré la crainte du changement, je me suis sentie chez moi dès mon arrivée ici. Nous avons suivi avec intérêt les étapes de construction de l’édifice. Toutefois, mon mari étant trop malade, il n’a pu vivre ici et est décédé en janvier 2019. Le deuil a été difficile à faire. Étant autonome et en pleine forme, je me sens privilégiée actuellement. »

Elle apprécie la qualité de l’immeuble et la gentillesse des gens qui y travaillent. « Tout est très bien, lance-t-elle. En cas de besoin, les gens nous aident à trouver des solutions. Les choix de repas sont variés, les activités sportives sont excellentes et plusieurs comités nous permettent de mieux nous connaître entre locataires. »

Madame Bergeron fait entre autres partie du comité de rédaction du feuillet trimestriel l’Info-District. En période de pandémie de la COVID-19, ce fut difficile au début dira-t-elle. « J’ai décidé de raconter tout ce qui a perturbé ma vie depuis la déclaration de la pandémie par l’OMS. Ce chapitre s’ajoutera à ma biographie à léguer à ma famille. » Elle confirme que Le District a pris les mesures nécessaires, parfois contraignantes, afin d’assurer la sécurité de ses résidents pendant cette pandémie.

Pour sa part, Huguette et Pierre Tessier ont emménagé au District en octobre 2019. Une étape importante dans leur vie après la vente de leur maison familiale dans le secteur Gatineau. « Nous étions prêts à ce déménagement et nous recherchions un endroit de qualité avec moins de responsabilités pour nous. Nous sommes tombés en amour avec le District, un édifice moderne qui offre une vue incroyable sur la rivière depuis notre appartement », de dire madame Tessier.

Le secteur boisé et les facilités à proximité comblent également le couple. « Le sentier cyclable nous permet de faire de longues marches et de découvrir le secteur Aylmer que je connaissais peu. J’ai été ravi par les nombreux restaurants qui s’y retrouvent. Mon mari est un joueur de golf et a accès à quelques terrains à proximité. »

Madame Tessier qualifie la construction de très moderne. Elle adore notamment la hauteur des plafonds et la cuisine complète qui est réconfortante et pratique. « C’est comme un condo de luxe avec des aires communes très propres, dit-elle. Il y a beaucoup d’activités disponibles, la nourriture est très bonne et on ne s’ennuie pas, même avec les consignes de la COVID-19. Nous nous sentons chez-nous et nous avons la chance de rencontrer plusieurs personnes qui partagent nos intérêts. Quand tu vieillis, le côté social est très important. »

À propos de Katasa

Sam Chowieri est le président du Groupe Katasa qu’il a fondé dans les années 80. Depuis une dizaine d’années, ses trois filles font partie du groupe de gestion de l’entreprise familiale. Katherine est responsable de la planification, du marketing et des finances, Tanya est en charge des nouvelles acquisitions, des nouveaux projets et de la mise en service des nouveaux bâtiments ainsi que de la rénovation des immobilisations et, Samantha voit à la gestion des résidences pour retraités et de toutes les propriétés immobilières. Le Groupe Katasa gère notamment les résidences pour retraités suivantes : La Résidence de l’Île, le Village Riviera, le District, le Manoir Pierrefonds, le Riverain et le Marquis de Tracy.